Runrun tours à Paris

Quelques minutes avant 7h du matin, je descends à la réception et ma guide du jour, Andréa, est déjà là à m’attendre. Nous nous saluons, échangeons quelques propos, puis sortons de l’hôtel. Le temps de lancer le GPS, une mise en garde que nous allons commencer en montant et nous voilà parti…

En tant que sale gosse confirmé, je fais remarquer à ma guide qu’on descend plutôt que monter… mais peu de temps après on vire à droite et voilà la première montée de ce début de parcours pour rejoindre le parcours normal. Un des premiers points majeurs qui attire mon attention est le cimetière de Montmartre avec ses vieux caveaux. Je note dans ma petite tête l’obligation de revenir. On rencontre ensuite Le Passe-Muraille (rien à voir avec Fort Boyard) puis Saint-Denis.

Vue sur paris 4

Nous continuons ensuite à monter vers Montmartre en empruntant des ruelles et traversant de petites places bien tranquille à cette heure matinale mais bien animées en journée. Passage devant le Sacré-Cœur où nous faisons un petit arrêt photo face à un très beau panorama sur Paris. Via une belle volée d’escalier (heureusement la guide ne nous force pas à faire de la PPG), nous redescendons pour aller voir le mur des Je t’aime… On s’y prend au jeu avec Andréa pour retrouver le grec. Pour la petite anecdote, connais le grec et a même vécu plusieurs mois là-bas.

Nous continuons à descendre vers la Seine. Nous traversons deux galeries qui ont gardé leur caractère du XIXe, empruntons le boulevard Haussmann avant de bifurquer vers l’Opéra. De là nous prenons la direction du jardin du Palais Royal (hélas encore fermé) puis du Louvre où nous posons avec Andréa à côté de la pyramide.

Louvre avec andrea 2

Nous ressortons  du palais face aux ponts des Arts emprunté pour rejoindre l’autre côté de la Seine. Le square du Vert Galant, la place Dauphine et la vieille horloge sont trois autres lieux rencontrés avant de rejoindre le parvis Notre-Dame… où l’on retrouve Saint-Denis rencontré en début de parcours.

On passe encore devant l’hôtel de ville et le long des Halles pour suivre la rue Montmartre qui porte bien son nom vu qu’elle nous reconduira vers l’hôtel se trouvant dans ce quartier… La dernière rue à gravir porte merveilleusement bien son nom : la rue des Martyrs. :-)

Mur des je taimes 7

Arrivé devant l’hôtel juste sous les 14km, Andréa suggère encore un bref aller-retour sur le boulevard afin de les atteindre. Je remercie alors grandement Andréa pour cette très sympathique visite avant de rentrer prendre ma douche puis un déjeuner bien mérité. Andréa quant à elle rentre en courant et terminera de se préparer pour prendre l’avion…

Durant une partie du week-end je referai plus ou moins le parcours mais cette fois en balade avec mon appareil photo.