On a testé « Qui veut pister Bruxelles »

Ça faisait un moment chez les Lubies des Filles et City Runs que ce concept nous titillait. On l’a testé à Bruxelles et on a approuvé à l’unanimité ! Et surtout, on vous raconte …

« Qui veut pister » est un concept de jeu de piste qui existe dans plusieurs villes d’Europe : Paris, Lilles, Marseille, Genève ou encore Bruxelles. On créé une méga balèze équipe d’enquêteurs (hum hum) et on s’inscrit à une des dates proposées pour affronter une autre super team. Il y a aussi moyens d’organiser des events privés.

Plusieurs thèmes sont proposés. Nous, on a eu à élucider le mystère des cambriolages chez le malheureux Bruce El Lover.

Une sympathique animatrice nous attendait Place d’Espagne pour nous expliquer les règles du jeu et nous remettre une mallette contenant du matériel et des documents à remplir au fil de l’activité. Huit équipes étaient en lice.

Première épreuve inattendue : se choisir un nom. Brainstorming très sommaire entre nous. On est belges, on porte tous des lunettes … Nous serons les schtroumpfs à lunettes ! Nous allons « affronter » les « deux litres », « escargots », « canards » et j’en passe.

Un jeu de devinette départage les équipes dans un premier temps car nous partons tous à quelques minutes d’intervalle. Standing ovation à Gérald qui trouve le premier mot et nous permet de gagner une légère avance point de vue timing. Ça peut nous rapporter des points ! En effet, à la fin du jeu, on reçoit une cote sur 100 : 20 points à l’équipe qui arrive en premier (des points en moins pour les suivants selon le nombre de minutes de retard) + 30 points pour la résolution de l’énigme + 50 points pour des réponses à des questions ponctuelles posées tout au long du parcours.

On a de la chance : il fait beau et aux alentours de 25°. La journée idéale.

Nous ne devons pas faire beaucoup d’efforts pour nous repérer dans le centre de la ville de Bruxelles et trouver des indices rapidement. Ben oui … Dans l’équipe, il y a tout de même des guides touristiques, des runneurs et des fans de polars. Ça aide … Bref, on trouve énigme sur énigme et on marche d’un (très) bon pas.

Petit détail assez pittoresque : nous tombons en plein dans la Zinneke Parade, ce qui rajoute du piment à notre petite escapade. On circule à travers les chars et les gens déguisés pour l’occasion. Bruxelles est belle, joyeuse et de bonne humeur !

Ce qui est chouette aussi, c’est qu’avec ce jeu de piste, on apprend pas mal de truc sur Bruxelles. Par exemple, nous, on sait maintenant ce que c’est que le Val d’Amour. Je nous vois encore tout émoustillés lorsque nous avons répondu à un restaurateur de la rue des Bouchers : non merci, on ne veut pas manger de pizza mais on doit absolument trouver le Val d’Amour ! Il nous a gentiment indiqué le chemin … à tous les cinq … Nous avons dit merci et nous nous sommes précipité 20 mètres plus loin. Pour nous retrouver devant un club échangiste. Le patron du resto a dû nous trouver bien pressés …

L’incident passé et un moment de gêne plus tard, nous continuons à enquêter sur les traces de notre cambrioleur. On utilise des jumelles ou encore une lampe UV. Le carnet d’enquête est très bien fait et le parcours fort attrayant pour les gens qui découvrent le centre ville. Nous avons quelques hésitations, nous perdons quelques minutes mais au final …

Nous arrivons premiers au RDV !

Bon, ça nous fait déjà 20 points !

L’animatrice nous accueille avec le sourire et nous offre gentiment un verre d’eau.

Il nous reste à décider qui est notre coupable et à trouver son mobile. Nous avons 40 minutes pour le faire et quelques indices supplémentaires dans notre mallette pour nous y aider. On s’installe pour boire un coup à une terrasse et on se met vite d’accord.

Le second groupe arrive 3 minutes après nous. Notre première place n’est donc pas assurée.

En jeu : un ticket pour un autre « Qui veut pister », un guide sur Bruxelles et un litre de bière.

Après une attente interminable durant laquelle nous fûmes soumis au doute, torturés par une tension indescriptible mettant nos nerfs, déjà bien échaudés, totalement à vif (n’importe quoi, c’est bon, j’arrête) …

Le verdict tombe et est sans appel : nous avons gagné !

Proficiat, magnifique, applaus ! Tapis rouge et confettis !

On prend une photo de groupe avec les autres participants et on reçoit nos prix.

Sérieusement, cette activité est vraiment très chouette à faire pour découvrir ou redécouvrir une ville. C’est ludique, distrayant et ça fait un petit peu fonctionner les méninges (moins qu’un escape game, pour les adeptes).

N’hésitez pas à tester, l’ambiance est au rendez-vous et les prix tout à fait abordables (entre 12 et 14€ pp).

BRUXELLES