De chouettes rencontres aux 10 km d’Uccle !

Ce dimanche 07 mai avait lieu la 10ème édition des 10 km d’Uccle. J’y participais pour la seconde fois et je vous fais un petit compte-rendu !

Le parcours

La course, devenue en 10 ans un « place to be » des coureurs bruxellois, propose un parcours très varié, alternant nature et ville dans les quartiers de l’observatoire ou encore du Fort Jaco, en passant par le lac (au triste nom) des enfants noyés. Le tracé n’est, bien sûr, pas plat. Il faut tout de même compter 100 m de dénivelé positif ! Mauvaise surprise pour moi : je pensais qu’en fin de parcours, il restait une méchante petite rue à grimper…elles étaient deux. Fichue mémoire !

L’organisation

Rendez-vous dans le parc du Wolvendael. Le parking n’est vraiment pas facile à trouver. Pas besoin de faire la file aux dossards : on vous les envoie gentiment à la maison ! Pour le reste, tout est OK : consigne, vestiaires, etc. Par contre, tout n’est pas super bien indiqué (« mais elle est où cette consigne ? »). La file aux toilettes donnerait presque envie de se retenir pendant les 10 km…évitez donc les WC bien visibles au milieu du parc et rendez-vous du côté de la consigne plus à l’écart (« c’est pour ça que je ne la trouvais pas ! »)

Le départ

Le départ, à 15 h (quelle bonne idée !) est divisé en 3 boxes : un box pour les personnes à mobilité réduite et leurs équipes de coureurs, un box préférentiel pour les coureurs rapides et un box pour les coureurs du dimanche. Je n’ai toujours pas compris pourquoi mon dossard était repris dans le box préférentiel…je n’ai jamais dépassé le 13km/h. Idem pour Run. Mais bon ! puisqu’on m’invite à y prendre place, j’obtempère ! Au risque de me faire renverser comme une crêpe au moment du départ. Finalement, je serai juste écrasée par les épaules de deux coureurs qui avaient décidé de nous transformer en hot dog…

La course

Chouette rencontre pendant la course : je me fais dépasser par un gars fort sympathique qui me crie : « Tiens ! Lubiesdesfilles, j’ai reconnu le tee-shirt ! J’ai été sur votre Instagram ce matin ! Super chouette ! » Enfin, il me dit un truc du genre parce qu’avec la vitesse et le cardio à 170…mais l’idée est là ! C’est vraiment cool de pouvoir rencontrer, comme ça, des lubinautes, même furtivement ! Ça m’a donné plein d’énergie pour le reste de la course !

Autre attention sympathique, mon coéquipier Gérald vient m’encourager pour les 800 derniers mètres qui me restent. Encore un regain d’énergie !

Merci les gars !

L’arrivée

Je termine en 45’58’’, une minute de mieux que l’année précédente. Cool…Je reçois une belle médaille et une bouteille d’eau à l’arrivée. Un peu plus loin, un stand distribue des bananes.

J’aperçois une figure qui m’est familière…tiens ! Sandro, notre candidat belge de Koh Lanta ! J’ose le selfie ou pas ? Pas que je sois timide (enfin oui, un peu) mais je me dis que le pauvre, qu’est-ce qu’on doit l’emm…pour le moment ! Un groupe de jeunes nanas jouent le jeu. Bon, ben, dans ce cas, je me lance! Bonne décision ! Le gars est vachement sympa et on a eu une bonne petite discussion running. Je me suis dit que ça devait le changer des badauds qui lui posent des questions sur le jeu télévisé. Moi, je préfère les discussions jogging…

Et je suis devenue l’héroïne de mon fils de 8 ans, fan de l’émission : « maman, elle a couru avec Sandro et en plus, elle l’a battu ! » Ça y est, il trouve maman super balèze ! De quoi frimer devant les copains !

Rendez-vous l’année prochaine tout le monde ?

Clarence