Les 15 km de Woluwe-Saint-Lambert, une revanche pour Cla !

Les 15 km de Woluwe-Saint-Lambert, une revanche pour Cla !

 

Ce dimanche 14 mai ont eu lieu les 15 km de Woluwe-Saint-Lambert. Pour tout avouer, j’y allais un peu avec des pieds de plomb. L’année dernière, parmi toutes les (nombreuses) courses auxquelles j’ai participé, c’est celle où j’avais le moins performé. C’est aussi celle qui m’avait fait le plus stresser au départ. La recette n’avait pas été hyper bonne : file trop longue aux dossards, recherche effrénée des toilettes mal indiquées, file (de nouveau) devant celles-ci, un monde de fou, des poussettes partout qui bloquent le chemin quand vous n’avez plus que 2 minutes pour vous rendre au départ et, cerise sur le gâteau, une chaleur accablante. Bref, pas top. J’avais, du coup, complètement loupé mon chrono. Pas grave, ça ne changera pas la face du monde, mais ça ne me motivait pas à rempiler cette année. Ce que j’ai tout de même fait. Une petite revanche perso à prendre!

Le retrait des dossards s’est fait plus rapidement cette année. Ouf ! Comme mon petit dernier participait à la course Marsupilami à 9h30, je suis arrivée beaucoup plus tôt que l’année passée. Bon plan.

Plus besoin de chercher les toilettes ! Elles n’avaient sagement pas bougé d’un pouce. L’expérience, ça aide !

La météo affichait 5 bons degrés de moins. Youpie !

Le parcours avait été modifié, affichant un réel 15km plutôt qu’un 13,5km. Il était toujours aussi vallonné que la dernière fois, avec encore une fois la montée jusqu’au moulin près de l’hôpital Saint-Luc qui est tout à fait épique. Il incluait cette fois-ci une partie de la promenade verte le long de la Woluwe, ce qui était très sympa.

L’arrivée et le départ se faisaient toujours dans le stade Fallon, ce que j’apprécie beaucoup. Mouais, je trouve ça chouette d’arriver dans un stade quand on est une coureuse lambda!

Pour le reste de l’organisation, Il y avait une garderie enfants, une consigne et tout et tout. Seul gros reproche : tout est payant ! De la consigne jusqu’à la médaille ! Vraiment dommage vu que le prix du dossard n’est pas plus démocratique que sur d’autres courses. Et encore plus dommage quand on ne pense pas à prendre du liquide sur soi ! On se retrouve avec un sac dont on ne sait pas quoi faire…et on est privé de médaille !

Par contre, j’ai trouvé deux gros avantages à participer cette course :

  • Elle permet de se préparer aux 20km de Bruxelles qui ont lieu 2 semaines après. Même type de parcours point de vue dénivelé mais en un peu plus court. Le fait de gravir la rue de la Cambre, parallèle à l’avenue de Tervueren était un bon exercice.
  • Il y a plusieurs distances proposées, ce qui permet de participer en famille ou entre potes : 400 et 800m pour les petits, 6km pour les moins petits (et certains grands !), 15km pour les grands et enfin, 30km pour les plus aventureux !

Félicitation, du coup, à mon fils pour son 800m, et mes deux filles, mon neveu et mon papa pour leur 6km ! Bravo aussi à Run qui a battu son RP en terminant les 15 km en 1h05 ainsi qu’à mon coéquipier de chez City Runs qui a terminé 4ème de la course !

Pour ma part, j’ai terminé en 1h11, 14ème femme. Je dois dire que pour une revanche, c’est une belle revanche. Et à défaut de médaille, j’ai reçu une pomme. Why not?

Je pense peut-être m’inscrire aux 30km l’année prochaine. Si quelqu’un veut se joindre à moi, be my guest !

 

Clarence.

Retrouvez d'autres articles de Cla sur http://www.lubiesdesfilles.be/